Forum de la confrérie des lames de combe sur Lotro


    Le Cambrioleur

    Partagez
    avatar
    Aranethir
    Officier
    Officier

    Nombre de messages : 414
    Age : 35
    Date d'inscription : 08/02/2009

    Le Cambrioleur

    Message  Aranethir le Mer 11 Fév - 9:08

    Le Cambrioleur
    Choses utiles pour tout le monde:
    Le cambrioleur en dehors des combats, n'a guère l'occasion d'aider par un quelconque moyen ses compagnons. Pas d'effet d'aura, pas de soins... Seules quatre aptitudes peuvent être employées, et encore, deux d'entres elle font assez gadget.

    Colporteur: Le Cambrioleur moyen dispose de "contacts" disséminés dans toute la terre du milieu. Ceux-ci peuvent être appelé près des feux de camps, et offrir les services d'achat et de vente, comme n'importe quel fournisseur, comme si vous étiez en ville. Ne leur demandez pas d'où ils tiennent ces marchandises, ils seraient obligés de vous faire disparaître...

    Discrétion: Evidemment. C'est l'aptitude REINE du Cambrioleur, sa raison d'être. Pouvoir voir sans être vu. Disparaître complètement du champ de vision de l'ennemi, se faufiler au nez et à la barbe des sentinelles, être capable d'explorer des terres dangereuses sans être inquiété, voilà la véritable force du Cambrioleur. Ce rôle d'éclaireur est toujours très apprécié, car il permet bien souvent de trouver un objectif sans avoir à faire des détours à massacrer à la pelle des ennemis coriaces.

    La deuxième utilité majeure de la discrétion est le bonus de dégâts qu'elle provoque si vous attaquez l'ennemi alors que vous êtes encore planqué. Le multiplicateur est en effet trè important, et permet de faire une blessure grave et ainsi décider de l'issue du combat dès la première seconde

    Guérison du poison: l'utilisation de substances douteuses permet aussi d'en trouver le remède. Fonctionne sur soi comme chez les autres.

    Guide: Cette compétence est rarement utilisée, mais permet tout simplement à un cambrioleur de sauver la vie d'un de ses compagnons. Lorsque vous passez en discrétion, vous permettez à un de vos compagnons de se rendre aussi discret que vous, tant qu'il vous suis pas à pas. Pratique si vous devez sortir d'un endroit mal fréquenté, et que votre ménestrel ou gardien a disparu dans des circonstances étranges et non-élucidées...

    Il est important de noter que votre discrétion subit un malus si vous décidez de prendre un compagnon sous votre aile, vous devrez donc redoubler de prudence, et ne pas oublier qu'il redeviendra visible s'il s'éloigne à plus de cinq mètres. Suggérez-lui la commande "suivre".

    Du combat en communauté:

    Le Cambrioleur est un sapeur. Il attaque l'ennemi par surprise, le ralentit, l'aveugle, l'étourdit. Et le cas échéant, le cambrioleur est un assassin. Il laisse le combat loyal aux idéalistes, et a le bon sens de profiter des faiblesses de la défense de l'adversaire pour l'éliminer rapidement et proprement (enfin, dans la mesure du possible... Confused ).

    Tant que l'adversaire ignore votre position:

    - Soyez en mode discrétion, ce qui devrait être une seconde nature de toute façon.

    - Détourner son attention en utilisant votre aptitude "diversion", en lançant un caillou par exemple.

    - Alors qu'il vous tourne le dos, analysez ses mouvements et son allure ("focalisation oculaire"), en vue d'être plus efficace au cors-à-corps, de toute façon inévitable (10% de dégats supplémentaire jusqu'à la fin du combat).

    - Rapprochez-vous, et quand vous ête assez près pour entendre la sueur couler sur son dos, prenez votre temps pour "Viser" un orgae vital (coup critique assuré sur la prochaine attaque).

    - C'est le meilleur moment pour porter votre attaque par surprise. Cette attaque à ses dégâts augmenté si le coup vient de derrière, voir démultiplié si vous cumulez ceci avec le fait d'être en diversion. Si en plus vous avez réussi à viser, vous infligerez une blesure sérieuse. Contre un ennemi de votre cercle, et si toute votre approche a été couronné de succès, il devrait être à moitié mort à ce stade. Laissez votre entraînement martial faire le reste.

    Si l'adversaire est du genre coriace:

    Dans le cas où vous sentez que l'ennemi est plus fort et constitue une élite dans son genre, il faudra peut-être quelque chose de plus efficace qu'une simple attaque par surprise.

    - Coup Bien placé: Vous savez exactement où enfoncer votre lame pour faire très mal. Si vous avez le temps de placer cette technique (une seconde de déclenchement) sans vous faire remarquer, vous portez une attaque vicieuse à votre adversaire, provoquant une hémorragie importante. Permet de se débarasser rapidement d'une élite.

    - Croc-en-jambe: Votre souplesse vous permet de jouer des tours aux longues-jambes qui se moqueraient de votre petitesse. Faites-leur mordre la poussière alors qu'ils ne vous ont pas remarqué, et vous donnerez à vous-mêmes et à vos compagnons une bonne occasion de mettre à terre l'arrogant qui ne vous aura pas vu. (manoeuvre de communauté I).

    - Percer la défense : Fameuse botte au corps-à-corps. Vous faites face à un adversaire plus grand, et souvent plus fort que vous, utilisez cette botte. En détournant son attaque, vous le frappez du pommeau de votre arme, ce qui l'étourdit. Profitez en pour lui asséner un coup terrible (manoeuvre de communauté II).

    Votre rôle, une fois l'engagement lancé:

    Vous êtes un cambrioleur. Vous êtes censé faire mal très fort à une cible unique qui ne s'y attend pas. Alors si vous avez une nuée de gardes qui accourent venger leur camarade, repliez-vous. Laissez un gardien ou un champion jouer au héros pour vous, vous pourrez toujours les pleurer une fois votre larcin revendu.

    Donc une fois une attaque surprise critique effectuée de dos en diversion, vous avez fait très mal et avez gagné l'aggro. Terminez votre adversaire, ou laissez-le s'attaquer à un autre membre de votre groupe. N'hésitez pas à vous replier si plusieurs ennemis vous attaquent à la fois.

    Si vous ne pouvez pas faire autrement que d'affronter plusieurs adversaires en même temps:

    Si ce genre de situation arrive, c'est que vous avez merdé quelque part, ou que vous êtes extrêmement confiant en vos capacités. Que vous soyez très fort ou très stupide, deux technique particulières peuvent vous tirer d'un mauvais pas:


    - Esquive: Vous vous concentrez selon des méthodes ancestrales et gagnez une quasi-prescience vous permettant de voir les coups un quart de seconde avant que ceux-ci n'arrivent, vous faisant gagner d'un coup 50% d'esquive. C'est pratique, c'est vrai, mais tellement éprouvant d'un point de vue émotionnel que vous ne pourrez garder cette concentration plus de quinze secondes.


    - A couteaux tirés: Alors comme ça on s'attaque de toutes parts à vous, vous croyant sans défense? Qu'ils viennent! Ils paierons cher leur erreur! Cette technique est autrement plus courageuse que celle décrite ci-dessus (ou stupide, selon les débats) et propose de faire face à toutes les menaces en même temps.


    Vous portez un terrible coup circulaire à tous les ennemis autour de vous, dans un très large rayon d'action, et vous êtes capables de blesser tout individu qui vous porte un coup, en vous basant sur les sons qui vous entourent. Il est dit que cette technique est la reine du combat en milieu sombre, et fut inventé par des troglodytes, peut-être des nains. En tout cas, il s'agit là aussi d'un exercice particulièrement difficile et périlleux, car vous ne pourrez maintenir le rythme plus de 15 secondes. Enfin, si vous êtes toujours vivant, d'autant que si vous utilisez ceci, vous n'aurez pas la force de recourir en second lieu à l'esquive. A vous de voir.


    - Camouflage: Vous disparaissez. C'est simple: vous n'êtes plus là. L'ennemi vous oublie totalement, alor smême que vous vous tenez encore face à lui et sentez son haleine fétide sur votre visage. Il faut dire que vous avez réussi à user d'un artifice extrêmement contraignant, qui vous permet de disparaître et d'ignorer la douleur de toute blessure pendant un court laps de temps. Il s'agit souvent de la fuite de la dernière chance, car réussir un tel prodige réclame trop d'énergie pour pouvoir être réemployé avant dix bonnes minutes. Ce qui vous laisse le temps d'inventer une bonne excuse à vos compagnons, qui ne vous ont pas vu combattre.


    Attaques de bases:


    - Attaque sournoise: votre adversaire ne s'attendait pas à revoir votre lame de sitôt. Vous portez un rapide coup supplémentaire à votre ennemi.


    - Avantage du cambrioleur: vous avez réussi à placer un coup critique, une sournoise particulièrement bien placée, par exemple. Profitez-en que votre adversaire soit éberlué pour exploiter l'ouverture dans sa défense et enchaîner ainsi avec une seconde sournoise, plus agressive que la première.


    - Attaque à double tranchant: vous êtes parvenu à placer votre Avantage du cambrioleur, laissant votre adversaire totalement désemparé. Sautez sur l'occasion et abattez vos deux armes à la fois sur lui.

    - Blessure profonde: vous portez une attaque puissante sur un point sensible, qui handicap votre adversaire en lui faisant subir des dommags progressifs durant un temps intéressant.


    Trucs de cambrioleur:


    L'utilité du cambrioleur, c'est aussi et surtout pouvoir jouer de ses ennemis comme de vulgaires marionettes. Faisons une
    petite revue des moyens employés pour ce faire:


    Enigme: Votre intelligence n'est plus à prouver, mais qu'en est-il de votre opposant? Entamer les hostilités par le dialogue a toujours été bénéfique pour les affaires, car au pire c'est un gain de temps pour se préparer à l'inévitable. Vous êtes capable de poser une énigme à un ennemi qui, perplexe, ne vous attaquera pas avant 20 secondes, sauf si quelqun d'autres le provoque. Passé ce délai, soyez sûr qu'il découvrira le stratagème, alors ne lui en laissez pas le temps.


    Embrouillement: Vous êtes au corps-à-corps, et votre ennemi, bien que celà paraisse impossible, semble aussi entraîné que vous. Parlez-lui, embrouillez le. ça aura pour effet de le forcer à réfléchir, et non content de le faire s'interrompre, ça ralentira toutes ses actions en multipliant son temps de réaction par deux.


    Poussière dans les yeux: Dès que vous pouvez, un bon coup de pied dans la terre, et visez les yeux. Momentanément aveuglé, ses attaques deviendront imprécises, et votre espérance de vie grimpera en flèche, tandis que vous esquiverez sans peine le balourd, vous ou vos amis.


    Truc incapacitant: Votre ennemi vous porte un coup? Montrez-lui que vous l'avez vu venir de 3 kilomètres avec ses gros sabots, et saisissez-lui le bras. Le temps qu'il se dégage, vous parerez ses attaques avec une aisance insolente, et il en ira de même pour vos amis. A noter que vous ne pouvez cumuler cette technique avec celle décrite juste au-dessus.


    Acharnement: Votre adversaire vous semble un peu trop imprévisible pour pouvoir le surprendre? Faites en sorte de le forcer à attaquer la personne que vous voulez. Lorsqu'il pote une attaque contre la personne que vous désirez qu'il attaque (au hasard, un gardien) provoquez son acharnement sur cette personne, et il ne cherchera plus à aller étriper vos amis chasseurs ou ménestrels. A noter que vous pouvez forc un ennemi à vous affronter, si vous êtes courageux (ou ignorant).


    Rage: Voici la technique totalement inverse à celle développée au-dessus. Si vous sentez qu'un ennemi serait suffisamment puissant pour tuer un compagnon s'il se concentrait dessus, rendez le fou de rage. L'ennemi ainsi "perturbé" cherchera à attaquer tout ce qui se trouve à sa portée, changeant d'adversaire à chaque attaque, dispersant ses forces, et devenat quasi inoffensif si votre groupe est sufisamment nombreux.


    Contre-défense: Une technique assez jolie à admirer, tandis que vous effectuer un coup de pied sauté qui atterit dans la figure de votre adversaire, qui se trouble momentanément, et dont la défense en prend un coup (les chances de coup citiques augmentent de 5% pour tous). C'est le moment de faire pleuvoir l'acier et le fer.


    Exploitation des trucs:


    Une fois votre ennemi sous l'effet d'un truc, quel qu'il soit, vous avez deux possibilités:


    - Hébéter l'ennemi en réussissant une manoeuvre particulièrement audacieuse, qui le laissera sur le carreau pendant huit secondes.


    - Jubiler: le talent dont vous faites preuve est tellement ingénieux et efficace que votre propre maîtrise vous étonne et vous rassu, vous faisant regagner du moral de façon progressive. A user et abuser.


    Choses diverses:


    - Si vous êtes un hobbit (car il ne faut pas se leurrer, ce sont les petites gens qui font les meilleurs cambrioleurs), n'oubliez pas que le trait "silence de hobbit" vous permet de profiter en quelque sorte d'un "camouflage" supplémentaire, surtout si avez déjà utilisé ce premier.


    - Si vous avez utilisé votre camouflage ET votre silence de hobbit, que vous avez utilisé votre pouvoir d'esquve et que malgré tout les gobelins vous veulent toujours pour leur souper, alors inspirez un grand coup, prenez la résolution qui s'impose, et remettez vous en condition avec l'aptitude "Prêt au Combat". Cette technique de concentration permet de faire le vide dans votre esprit, et de pouvoir utiliser de nouveau des techniques éprouvantes réalisés pourtant il y a peu( réinitialisation des compteurs de recharge des techniques, sauf "silence de hobbit"). Vous ne pourrez recourir à cette prouesse mentale qu'une fois par demi-heure, alors choisissez votre moment avec discernement.


    - Si vous avez utilisé tout ça (et ça commence franchement à sentir TRES MAUVAIS), votre dernier espoir réside dans une manoeuvre de communauté réussie. L'élan de joie qui accompagne cet exploit vous permettra d'utiliser une grande lueur d'espoir pour repartir à l'assaut, l'esprit débarassé des peurs qui obnubilaient votre esprit (réinitialisation des compteurs de recharge, 1H d'attente à chaque fois). Mais ici plus encore, ce genre de chose est votre dernier recours, et vous ne pourrez pas l'utiliser très souvent. Et il vaudrait mieux ne pas se retrovuer dans une situation où vous auriez à le faire... Rolling Eyes


    Conclusion:

    Le Cambrioleur n'est pas bourrin, il est malin. Le cambrioleur n'est pas teigneux, il est vaillant. Le cambrioleur n'est pas un trouillard, il attend son heure.


    Il sait faire mal quand on s'y attend le moins. Il n'est certes pas fait pour contenir les masses, mais saura se défendre âprement.


    Son rôle est de donner l'avantage à sa communauté, au moyen de conjonctions fréquentes, et d'engagements très avantageux.


    Lorsque la mêlée débute. il devient pour ainsi dire le dernier bouclier pour les ménestrels et chasseurs. Lorsque le gardien est écrasé sous les coups trop nombreux, que le champion a succombé devant l'adversité, l'ennemi se rue sur les unités à distance et celles qui soignent. Le cambrioleur doit lors suppléer et tenter de ralentir au maximum l'ennemi, car il ne pourra pas à priori reprendre l'aggro. Il faut donc ruser et savoir mélanger ralentissements et distribuer énigmes et étourdissements. ça devrait permettre au chasseur de pouvoir continuer à faire très mal et compenser leur relative fragilité au corps à corp, en baissant la vitesse à laquelle l'ennemi les touche.

    En somme, le cambrioleur est là pour tenter de faire un tampon efficace en gagnant du temps en cas de perte du gardien.
    avatar
    Sindarella
    Vétéran
    Vétéran

    Nombre de messages : 335
    Age : 44
    Date d'inscription : 13/06/2009

    Re: Le Cambrioleur

    Message  Sindarella le Sam 18 Juil - 20:44

    avatar
    Sindarella
    Vétéran
    Vétéran

    Nombre de messages : 335
    Age : 44
    Date d'inscription : 13/06/2009

    Re: Le Cambrioleur

    Message  Sindarella le Sam 18 Juil - 20:52

    Appel au colporteur !

    Q. Je n'ai pu m'empêcher de constater que la compétence "appel au colporteur" ne s'activait jamais sous prétexte que les conditions n'était pas remplies, les conditions étant de se trouver dans un campement, j'ai exploré pas mal la map du jeu et aucun campement ne me donne ces conditions...

    R. Les campements dont il s'agit sont ceux que l'ont trouve le plus souvent aux abords des instances, aucune ne fait exception, du Grand Galgal a Sombremine. Ils sont facile à reconnaitre car il ont aussi un cor d'invocation. Une sorte de mât avec un drapeau rouge au sommet. Sur les cartes il faut donc rechercher un feu de camp en icone (bien sur il faut avoir coché celui ci dans le filtre) se rendre dans ce lieu et invoquer son colporteur.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le Cambrioleur

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 19:42