Forum de la confrérie des lames de combe sur Lotro


    Narduindel Inàrion, officier des Lames de Combe

    Partagez
    avatar
    Narduindel
    Officier
    Officier

    Nombre de messages : 92
    Age : 30
    Localisation : Strasbourg
    Date d'inscription : 08/02/2009

    Narduindel Inàrion, officier des Lames de Combe

    Message  Narduindel le Dim 8 Fév - 22:31

    Nom du personnage : Narduindel
    Race : Elfe
    Classe : Gardien
    Vocation : Armurier

    Almarea aurë, amin na Narduindel

    Je suis né à Vert-Bois-le-Grand où j'ai passé les nombreuses premières années de ma vie. Je fus initié à différents arts, comme tout elfe et j'étais particulièrement attiré par le métier de forgeron qui devint, un peu plus tard mon métier.Mais petit à petit, j'ai laissé mon métier de coté pour apprendre à combattre. En effet, j'ai vu mon royaume natal dépérir d'année en année à partir du moment où l'on a vu se dresser la forteresse de Dol Guldur au sud de ma forêt. Certains racontaient que Sauron lui-même y résidait.
    Ces rumeurs se confirmèrent quand les ténèbres se déversèrent sur Vert-Bois-le-Grand en y apportant ses créatures malfaisantes. Mon royaume devint alors la Forêt Noire et nous dûmes nous replier vers le nord de la forêt tout en combattant pour survivre.

    J'ai longtemps combattu aux côtés de ma soeur, Belduin, nous, formions un excellent duo. Ma soeur étant spécialisée à l'arc, je combattais presque toujours au corps-à-corps pour mieux la protéger, car son adresse à l'arc était bien supérieure à son maniement de l'épée. C'est pendant toutes ces années que j'ai acquis une robustesse plus élevée que les autres de mon peuple, car mon but dans les batailles avait toujours été de courir vers l'ennemi pour l'attirer à moi afin de protéger Belduin qui l'assénait de flèches. Nous étions doués et combattions même aux cotés du roi Thranduil et de son fils, le prince Legolas. Mais un jour, quand ma soeur et moi étions seuls, nous nous fîmes encercler par un groupe d'araignées et malgré nos efforts acharnés, nous fûmes tous deux blessés. Un groupe d'archers réussit à éliminer nos assaillants et ils nous amenèrent dans notre demeure pour y être soignés. Je réussis à survivre mais Belduin succomba de ses blessures.

    Alors, après ce drame, je tentai de retrouver goût à la vie en essayant de me rendre utile dans mon royaume en combattant de toute mon âme les forces que Sauron avait amenées jusqu'aux profondeurs de la Forêt Noire. Mais au bout de quelques années, je pris la décision de quitter mon royaume. Je désirais changer, vivre ailleurs, car la Forêt Noire me rappelait trop ma soeur.
    C'est ainsi qu'un matin, je partis, seul et décidé, afin de me rendre utile pour combattre les forces de Sauron, dans les lieux où je me rendrai. Mais les ténèbres avaient également atteint mon âme, car je n'avais plus goût à rien et surtout, je ne croyais plus en rien. Je ne voyais qu'un avenir sombre pour les peuples libres et je souhaitais de plus en plus ardemment rejoindre les Havres Gris pour prendre la mer et me rendre à Valinor. Pendant les quelques années que je passais à explorer la Terre du Milieu, je repris mon métier d'armurier pour offrir le fruit de mon travail aux elfes qui m'offraient leur hospitalité. Ainsi, j'ai pu visiter Imladris, refuge du seigneur Elrond et la Lothlorien, royaume de Galadriel.

    C'est alors que j'ai rencontré Selwë, une jeune elfe native de Lorien. Dès les premiers jours, nous nous entendîmes parfaitement, nous passions nos journées à nous promener dans la forêt de Lorien, puis nous fîmes des promenades plus longues, nous poussions certaines fois vers le sud, vers la forêt de Fangorn (le nord étant trop dangereux avec Dol Guldur à proximité). Nous apprîmes à chasser et à nous défendre ensemble et Selwë était une excellente archère. Son visage radieux me faisait oublier les ténèbres de mon âme, lorsque nous étions ensemble. Pendant nos moments de chasse, sa maîtrise de l'arc me faisait penser à Belduin. Mais Selwë était une très jeune elfe au visage si lumineux et souriant qu'il ne me laissa pas indifférent. Elle avait appris à me connaître et savait ce que j'avais vécu. Et un jour, la lumière revint visiter mon coeur, sans doute le soir où elle me dit "Ae ú-esteliach nad, estelio han, estelio ammen" ("si vous ne croyez en rien alors croyez en cela, croyez en nous").

    Depuis ce jour, nous décidâmes de combattre ensemble les armées de Sauron et c'est au bout de quelques années passées à protéger ses contrées que nous partîmes parcourir la Terre du Milieu pour aider les peuples libres qui la composent. C'est là que j'appris à connaître les autres peuples que je ne connaissais que très peu jusque-là. Parmi les Hommes avec qui nous nous sommes liés d'amitié, certains nous proposèrent de rejoindre la confrérie des Lames de Combe afin de nous associer pour lutter ensemble contre les ténèbres envahissant la Terre du Milieu. Nous acceptâmes.

      La date/heure actuelle est Jeu 21 Sep - 4:20